Tout savoir sur Alexander Mcqueen

Tout savoir sur Alexander Mcqueen

A. McQueen, est un créateur spécialisé dans la mode Anglaise. De son nom entier Alexander Lee McQueen, il est né à Lewisham (Londres), le 17 Mars 1869, et est décédé à 40 ans le 11 Février 2010 à Mayfair. Le coté provocateur de certaines créations de ses collections lui a valu le surnom de l’« Enfant terrible ». Au cours de sa carrière, McQueen a fait partie des créateurs les plus prometteurs dans le domaine mode britannique au même titre que Raf Simons ou Stella McCartney.

Ses débuts

Il est issu d’une famille modeste dans la ville de Londres. Son père fut chauffeur de taxi et sa mère est enseignante. Dès l’âge de 16 ans, il travaille en tant qu’apprenti tailleur et coupeur chez l’expert tailleur Anderson & Sheppard. Il travaille ensuite chez d’autres tailleur dans la même rue de Londres puis à Milan chez Romeo Gigli. Plus tard, il parvient à intégrer le 3e cycle de l’illustre école de Londres Central Saint Martins. En 1992, il réussit à susciter l’attention d’Isabella Blow qui lui achète sa première collection « Jack The Ripper » et la publie dans quelques pages du magazine Vogue britannique. Isabella Blow le prend comme apprenti et lui conseille de se déclarer en tant qu’« Alexander » plutôt que « Lee ». Cette relation mentor-disciple a perduré jusqu’à sa mort. Bien qu’ils aient tous deux des divergences, Isabella Blow a énormément contribuer à l’évolution de la carrière d’Alexander depuis ses débuts.

Son parcours

Au fil du temps, Alexander arrive de moins en moins à être en accord avec les enseignements que lui donne Blow. C’est ainsi qu’en 1995, il a eu droit à son premier scandale sur une de ses collections intitulée « Le viol de l’Ecosse » qui mettait en valeur des vêtements arrachés ainsi que des lacérations. En 1996, John Galliano quitte Givenchy pour partir chez Dior. Alexander intègre donc Givenchy en le remplaçant et opère jusqu’en 2001. Au cours de cette même année de 1996, Alexander remporte un prix nommé le « Créateur britannique de l’année » malgré les nombreuses critiques dont il a été victime à travers la collection dédiée à la boite de couture.
Ce n’est qu’en dirigeant son propre label qu’Alexander parvient à se distinguer dans son domaine et à obtenir la liberté dans la création, et l’expression à laquelle il a toujours aspirer. Ses collections sont devenues de plus en plus extravagantes et ponctuées de scandales. Chaque collection possède un thème spécifique et évocateur comme un hommage à Kim Novak ainsi qu’au film d’Alfred Hitchcock (FW 2005, Vertigo), ou rencontre inopinée de pirates naufragés et d’indigènes (SS 2003, Irere). Il s’est également démarqué avec les défilés et les théâtres, durant lesquels les mannequins évoluent à tour de rôle comme dans la soirée dansante (SS 2004, Delivrance), ou comme des pions d’un jeu d’échec (SS 2005, It’s Only A Gamme). Toutefois, l’apogée des créations d’Alexander est sans nul doute les défilés de La Mort du cygne pendant sa collection printemps-été 1999. Dans cette même année, il réalise la robe de Kate Winslet à l’occasion de son mariage, qui fut gravée dans les annales.
À partir de 2002 jusqu’à 2010, Alexander a aussi dessiner des collections masculines. Dans le même temps, son label a sorti deux parfums féminins dont « Kingdom » et « MyQueen ». Il dessine un sac nommé « Novak » en hommage à Kim Novak. En 2003, il obtient le prix international du Conseil des créateurs de mode américains. Alexander organise le défilé « The horn of plenty » le 10 Mars 2009. Et le 6 Octobre, il organise son défilé sur le thème « Plato’s Atlantis ». En janvier 2010, il participe à son dernier show « The bonne collector ».

Les chaussures McQueen

Au cours de sa carrière, McQueen a sorti de nombreuses créations qui appartiennent toutes à diverses collections. Parmi ses créations, il met à la disposition du public une variété de chaussures reflétant son expression et sa conception unique de la mode. Les sneakers McQueen témoignent du style et de la créativité de ce créateur de mode dont le talent et les exploits n’ont cessé d’être décorés. Une large gamme de chaussures issues de la marque de fabrique d’Alexander est disponible Chez Biondini. Ainsi, il est possible de se procurer des Alexander McQueen sneakers depuis la plateforme de Biondini.